slider3

LES MANDATS DU SNUipp

TEXTE ADOPTÉ LORS DU CONGRÈS DE PERPIGNAN 2019

AMÉLIORER LE DÉROULEMENT DE CARRIÈRES

 

1.2. Pour un déroulement de carrière plus ambitieux pour tous les personnels

Le SNUipp-FSU revendique une carrière parcourue au rythme le plus rapide pour tous, déconnectée de l’évaluation et des fonctions exercées. Il revendique une refonte complète de la grille permettant d’atteindre l’indice 1 000 en fin de carrière et le respect de l’égalité entre les femmes et les hommes dans les procédures d’avancement.

PPCR a ouvert des possibilités d’évolution de carrière insuffisantes.

Le SNUipp-FSU revendique l’accélération de carrière des 6ème et 8ème échelons pour toutes et tous.

L’accès à la hors classe pour toutes et tous doit être garanti dans le cadre d’une carrière complète mais dans les délais les plus rapides en priorisant les collègues ex-instituteur-trices (par exemple par l’attribution d’une bonification d’une année d’ancienneté) et/ou retraitables. L’accès à la HC doit être automatique au bout de 1 an au 11ème échelon.

L’AGS doit être le seul critère de promotion et dans tous les cas être le premier discriminant. Sa définition doit faire l’objet d’un cadrage national.

La situation spécifique des ex-instituteur-trices de Mayotte doit être prise en compte.

D’ici 2023, 10% des PE accéderont à la classe exceptionnelle, et seulement 2% à l’échelon spécial. Les conditions d’accès sont trop restrictives et ne sont pas acceptables : elles sont basées sur un avis donné arbitrairement, et survalorisent certaines fonctions devenant ainsi un outil de management.

Le SNUipp-FSU doit exiger le respect du ratio d’accès à la classe exceptionnelle qui tienne compte notamment des départs en retraite et l'établissement d'un barème basé sur l'ancienneté afin de réduire les inégalités.

Pour l’accès à la HC, dans le cadre de la phase transitoire de PPCR, l’attribution d’un avis sans rendez-vous de carrière et sans aucune procédure de recours est inacceptable. Le SNUipp-FSU rappelle son opposition à la prise en compte de l'avis dans le barème et revendique que cet avis soit révisable à la demande de l’enseignant-e à tous moments. La CAPD doit être saisie automatiquement en cas de refus de modification de l’avis par le DASEN. Quand le rendez-vous de carrière n’a pas été possible, un nouveau RDVC doit être organisé.

La prise en compte des ASA doit être anticipée dans les opérations de promotion.

Le SNUipp-FSU s’oppose à la classe exceptionnelle, extrêmement inégalitaire et méritocratique dans sa nature et ses modalités d’accès. Il mettra tout en oeuvre pour que tous les collègues atteignent l’indice 1000 en exigeant la création d’échelons supplémentaires à la hors classe.

1.3. Pour d’autres modalités d’évaluation

L’évaluation des enseignant-es doit être déconnectée de l’avancement et de toute opération administrative, et non liée aux résultats ou aux progrès des élèves.

Le SNUipp-FSU revendique une « visite professionnelle » dont les critères et conditions d'évaluation doivent être co-élaborés avec les IEN et les équipes enseignantes des écoles dans le respect d'un cadrage national. L’entretien doit rester centré sur la pratique professionnelle. En aucun cas, les directrices et directeurs ne doivent participer à l’évaluation. La visite ne doit pas se limiter à une dimension de contrôle. Elle doit être un moment constructif, de partage d’expertises et d’analyse de pratiques, de recueil des besoins de formation, de dialogue basé sur la confiance. Elle doit participer aussi à l'amélioration de la qualité de vie au travail. La rédaction du compte-rendu doit être partagée et pouvoir évoluer sur la base de modifications demandées par l’enseignant-e. Celui-ci doit être communiqué à l’agent-e dans un délai maximum d’un mois.

Le cadrage national des rendez-vous de carrière (RDVC) permet de réduire les inégalités qui étaient liées au nombre et à la fréquence des inspections. Cependant, les RDVC ont les mêmes effets que l’inspection traditionnelle : individualisation, infantilisation, concurrence nuisible au travail en équipe. La note a été supprimée mais l’avis de l'IEN et du DASEN, restant tout aussi subjectif et arbitraire, amène incompréhension, démotivation et souffrance chez les personnels concernés et s’appuie sur une grille d’évaluation insatisfaisante. Le SNUipp-FSU continue de refuser toute forme d’auto-évaluation (cf. document ministériel préparatoire au RDVC).

L'avis doit pouvoir être contesté selon des modalités de recours connues de toutes et tous, notifié et accessible en permanence. Une seconde visite doit rester possible et la CAPD doit obtenir tous les documents nécessaires pour remplir son rôle y compris sur l’égalité de traitement entre les femmes et les hommes.

Lors des CAPD recours, les DASEN ne doivent pas opposer un « quota d'avis » aux possibles révisions des appréciations. Les avis « à consolider » doivent systématiquement donner lieu à des propositions d'accompagnement et de formation.

En cas d’absence du RDVC, un nouveau rendez-vous de carrière doit être organisé pour permettre d'attribuer un avis. Sinon l’avis attribué doit prendre en compte les éléments d’évaluation antérieurs et en aucun cas créer un désavantage ou un traitement différent des autres personnels.

L’accompagnement individuel et collectif dont les modalités restent à définir doit se concrétiser par des dispositifs de formation choisis et faciliter les échanges entre pairs. L'accompagnement ne peut se faire qu'avec l'accord des personnels concernés. Il ne doit pas être chronophage ni prétexte à injonctions.

Le SNUipp-FSU s’oppose à la création d’un nouveau grade dont l’accès serait réservé à certaines fonctions ou conditionné au «mérite».
Il dénonce le principe de «rendez-vous de carrière», outil de management organisant un déroulement de carrière inégalitaire lié à l’avis direct de la hiérarchie.

 

Plus d'informations concernant les compétences professionnelles attendues pour un Professeur des écoles :

Arrêté du 1er juillet 2013 relatif au référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation